Irma le duce

Publié le 21 Septembre 2017

ou tempête au f-haine

Irma le duce

D'après les média, à Nanterre, ce fut quasiment la nuit des longs couteaux... à beurre. Mais Röhm est sorti vivant pour venir au petit matin devant les micros tandis que le petit Heydrich de Fréjus va être le nouveau Dr Goebbels au sein de la maison brune. 

Amuser la galerie, repositionner l'extrême droite fasciste et maintenir les passerelles potentielles entre celle-ci et la droite extrême façon Ciotti-Wauquiez. Le tout pour participer à masquer ou détourner la colère populaire.

La recomposition de la droite politique classique ayant vu son programme kidnappé par le factotum du capital se poursuit.

Plus qu'interrogatif sur les félicitations adressées à Philippot par la FI. Après les résultats de juin, c'est un peu comme féliciter Rommel d'avoir laissé tomber son Führer en juillet 44.On voit poindre comme une main tendue aux électeurs f-haine. 

A suivre...

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article