Automne 1938-automne 2017

Publié le 23 Septembre 2017

Il ne faudra jamais oublier !

Automne 1938-automne 2017

De même qu'en 1938 le gouvernement Daladier (dont des ministres issus de la SFIO) ont d'un trait de plume solennelle rayé toutes les conquêtes sociales et ont réprimé par la police et la justice ceux qui s'y opposaient, à l'automne 2017 le pouvoir macronien (dont  des ministres issue du PS) ont d'un trait de plume orchestré avec une mise en scène d'execution capitale devant les média, comme au Trumpland, devant les médias, a ramené un siècle en arrière  l'organisation légal du travail (on ne dit plus droit, puisque ceux-ci sont supprimés). Accompagné comme en 38 en 47 ou 53 par une répression patronale et policière dans les entreprises et dans la rue.

La responsabilité historique de ce ceux qui ont été chercher le factotum du capital pour lui donner les clés du pouvoir, comme celle de ceux qui parés des plumes jaunes ou oranges d'un syndicalisme de renoncement est totale.

La direction du PS qui a participé à la mise en orbite du Pharaon médiatique lui interdit définitivement de parler au nom des intérêts populaires.

La reconstruction d'une action unie pour reconquérir les droits dont nous venons d'être spoliés ne pourra se faire qu'autour du contenu des objectifs et exige dès maintenant que ceux qui ont porté cette trahison soient stigmatisés, isolés et interdits de séjour là où va se construire la riposte.

Pour reprendre l'exemple des lettres de cachet rappelé par Roger, (les nouvelles lettres de cachets)on ne pactise pas avec ceux qui ont veillé à passer l'encrier après avoir vérifier le niveau de l'encre et affûté la plume. 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article