Entre deux escales, coup de gueule. C'est aussi politique

Publié le 3 Août 2017

222 millions,

cela correspond à quoi ?

ou la glorieuse incertitude

boursière du sport

Entre deux escales, coup de gueule. C'est aussi politique

Un gladiateur intéressé aux résultats des jeux du cirque, lien en or de subordination, "vaut" 222 millions d'unité monétaire de zone de libre concurrence non faussée.

Avec ça, tu fais quoi ?

Restons dans le domaine si ce n'est de compétences ou de pertinence mais de comparaison.

Le Projet de Loi de Finances du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports indique que le ministère des Sports pourra compter sur un budget de 521 millions d'euros en 2017, 

Pour la saison 2015-2016, le budget pour l'équipe féminine du PSG est de 7 millions d’euros (pas trouvé 2017). (cela doit être la vitrine qatari de la conception de la place des femmes dans la société : "1 mec à 222 patates  en investissement = 35 filles pour 7 du même alliage en fonctionnement"

Le négoce de l'arrivée d'un gladiateur à crampon égale 42% du budget sport du pays qui mobilise tous les bénévoles et les PPP pour nous organiser les JO de 2024. Le conseil de Paris subventionne toujours le PSG et lui accorde la jouissance  parc des Prince sans compter la sub de  d’un montant de 230 000 euros qui est attribuée à la Fondation PSG au titre de l’année 2017 dans le cadre des actions d’intérêt général qu’elle s’est engagée à effectuer... l'arrivée du gladiateur relève-t-il de cet  intérêt général ? 

Football toujours, pensons au gamin(e)s pour qui il est passion.

Politique d'embauche pour encadrement des clubs : La L.F.A. (ligue de football amateur de la FFF) accompagne les clubs leur apportant un soutien financier . Les clubs demandeurs doivent présenter un projet justifiant la création d’un emploi. Cet emploi doit répondre aux besoins des clubs dans au moins deux des thématiques suivantes :

• administrative

• sportive

• éducative

• sociale

Cette aide est accordée pour une saison à hauteur de 4.000 € maximum par club, sur la base d’un seul emploi créé ou pérennisé, renouvelable trois saisons.

Nul doute que le Qatar prétend être éligible, avec un coefficient de valorisation

Le budget prévisionnel de la FFF sera de 224,6 millions d'euros pour la saison 2017-2018 pour officiellement annoncé  2 106 972 licencié soit 106€ par joueur (qui paie sa licence et son assurance, la plus grande partie de son équipement ballon et transports compris). 

"1 mec à 222 patates  en investissement =  2 105 000 du même alliage en fonctionnement".

 

 

Que faut-il ajouter ? 

Une façon vitrine de démontrer la nature du capital comme rapport social d'exploitation

Repost 1
Commenter cet article