présidentielle- bilan

Publié le 17 Juillet 2017

 

Deux mois plus tard 

présidentielle- bilan

En gros, nombre de ceux qui pour chasser l'une ont voté pour l'autre ont refusé de voir qu'ils ont choisi pour une des deux facettes d'un même projet, celui du capital financier dans sa phase ultime de laminage des libertés.

Pour ne pas le reconnaître la part de ceux qui ont voté Macron sont maintenant prêts aux pires contorsions qui vont les amener se vautrer dans la bauge où patauge les deux ex challenger et leurs troupes.

Comment vont-ils justifier l'assassinat des communes engagé avec le garotage de leurs moyens financiers ? 

Une fois encore, (re) lisez donc Gramsci et Dimitrov, j'y ajouterai l'étude de Togliatti sur le fascisme italien.(édition de la nouvelle critique)

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article