Crétinisme hallucinogène

Publié le 13 Juillet 2017

Entre chanvre indien et chanvre rhodanien

les Dupont et Dupond de Flageolet

se tape une méga défonce urbaine

Crétinisme hallucinogène

Bon, on savait que du côté de la capitale des Gaules ils étaient si bas de plafond que mêmes leurs collègues des ailleurs du métiers s'en étaient rendu compte.

Mais là, chapeau , pardon képis berets casquettes et calots. Ils saluent tous bien bas.

Dans la ville où il fut maire durant des années l'homme de droite qui occupe la place Beauvau, en partant a laissé une empreinte qu'il ne faut pas trahir.

 

Croyant que c’était du cannabis, la police municipale lyonnaise, orgueil de Flageolet 1er, a détruit une plantation de chanvre semée dans le cadre de la Biennale d’architecture de la Ville.

Une plantation de 4 000 mètres carrés de chanvre spécialement plantés pour l’occasion.

C’était sans compter avec le zèle de la police municipale qui, croyant avoir découvert un champ de cannabis, a détruit la parcelle le 3 juillet.

la police municipale refuse de s’exprimer aujourd’hui sur ce qu’elle appelle une « non-affaire ».

On comprend mieux pourquoi il n'y a plus de droguerie dans les centres ville.

Il ne nous est pas confirmé que l'école nationale de police de St Cyr au Mont d'Or, alertée par cette douloureuse expérience, n'a pas inscrit un module de formation pour ses stagiaires indiquant que les débits de boisson vendant une boisson gazeuse a conditionnement de verre ou d'aluminium rouge,  originaire des USA ne s'adonnait pas au trafic de cocaïne et ne relevaient pas d'une fermeture administrative.

Avec des clients pareils, il vaut mieux préciser.

Tant que les policiers ne tenteront pas de réguler la vie lyonnaise en supprimant ses bouchons il restera un peu d'espoir.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article