Probité honnêteté irréprochabilité et tutti quanti

Publié le 3 Juin 2017

De la recherche du miracle

en politique

sous la 5e République

Image associée

 

jeudi 1er juin, conférence de presse. Le projet a un nom :« pour redonner confiance dans la vie démocratique » se substitue à l'initial et plus sévère « projet de moralisation de la vie publique » .

Des annonces qui vont parfois plus loin que celles du programme d'Emmanuel Macron. Pour que cela passe il va falloir des députés à l'abri de tout soupçon.

Bayrou ferait mieux d'essayer de traverser à pieds le lac Tibériade, se faire embaucher chez Paul pour multiplier les pains, nettoyer les écuries d'Augias à la brosse à ongle ou de faire tomber la moyenne d'age du sénat,  il arriverait plus facilement qu'à moraliser son camp et les embusqués en attente de le rejoindre.

Après la faussaire du nord, la tricheuse du sud est, le ministre ouestfrancien "célégal", le harceleur du bout du sud...et quelques Zôtres de même acabit, la liste s'allonge des candidats macroncompatibles moralement illégitimes...avant de devenir illégaux.

Les juges vont-ils devoir faire des heures sup ? 

La liste qui suit tend à le faire penser.

Et on ne sait pas encore qui a planqué ses thunes pour échapper à l'ISF 

A croire que certains cherchent des investitures pour se mettre à l'abris au Palais Bourbon des risques des palais de justice.

Les quartiers VIP des maisons d'arrêts vont-ils devoir vite être remis en service ? 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 1
Commenter cet article