Entre deux marées électorales, un havre de sérénité ?

Publié le 15 Mai 2017

 

Quand un président

dit de gauche par les média

(pas par lui )

prend premier ministre

revendiqué de droite

(par celui-ci et pas spontanément

par les média).

 

Image associée

Canaille le Rouge a trouvé le nouveau locataire de Matignon rayonnant à côté de son prédécesseur.

Faut dire qu'un ex lobbyiste d'Areva à coté du député de super phénix cela révèle les atomes crochus.

Preuve que Macron n'a pas choisi un électron libre, même s'il veut faire croire qu'il veut accélérer les particules élémentaires de la recomposition

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article