Du neuf qu'il disait, faire du neuf

Publié le 11 Mai 2017

 

La modernité du char de l'état

mode Toutenmakron

 

Du neuf qu'il disait, faire du neuf

 

En guise de modernité, une annonce de motorisation hybride sur des Dedion-Boutons de la politique. Une marche avant poussive sans changement de vitesses, une direction assistée depuis la commission européenne.

Un casting qui sent plus la maison des artistes de Couilly-Pont aux dames qu''une jeunesse annoncée façon "la boum" ou des "enfants du paradis".

Pas vu d'ouvrier(e), d'aide soignant(e) ou caissièr(e) de super marchés qui sont pourtant représentatifs d'un tiers du corps social du pays

Outre une ex toréador, un ex cowboy du RAID, des députés socialistes sortant divers et avariés, quelques patrons divers et (a)variés ou cadres sup de grands groupes, des mandarins universitaires ayant depuis des années oubliées ce qu'est un vacataire, bref de marches en marche, "En Marche" est un escalier d'arrivistes new look.

Sont nominés pour porter la casaque  de l'écurie du Touquet Paris Plage :

Révélation de l'année : François de Rugy, Barbara Pompili 
Meilleurs second rôle :L'ancien juge Eric Halphen est investi dans la deuxième circonscription du Calvados et la magistrate Laurence Vichnievsky  (investie dans la troisième circonscription du Puy-de-Dôme.

Oscar des trucages et bruitages de fond de scène : réservé face à Bruno Le Maire, investi par le parti Les Républicains (LR) dans la 1ère circonscription de l'Eure qui  n'a pas de candidats de La République en marche face à lui.

Palme des éclairages  partagée pour :  Thierry Solère (9e des Hauts-de-Seine), pour l'ancien directeur de campagne d'Alain Juppé, Gilles Boyer (8e des Hauts-de-Seine), pour le " lemairiste " Franck Riester (5e de Seine-et-Marne), pour le juppéiste Pierre-Yves Bournazel (18e de Paris) ou encore pour Laure de la Raudière (3e d'Eure-et-Loire)


Prix du scenario téléphoné : Gaspard Gantzer, "conseiller communication" de Blummollet, investi candidat La République en marche en Ille-et-Vilaine où est actuellement élue Nathalie Appéré, la maire PS de Rennes, qui avait fait savoir qu'elle ne se représenterait pas.

 

Puisé comme cela,à la louche :  une patronne des BDR ex IBM KPMG mais coté direction, pas de celui du personnel, membre du bureau des patron UPE13.

Vu à la télé ce soir : un ex cadre de la poste recyclé pour finir la casse des statuts de la fonction publique. un assortiment de notaires, d'avocats une palanquée de Migrants depuis EELV en passe de recyclage. 

Et face à cela un P"c"F nébulisé, et la potion magique de Beppelenchon.

Canaille le Rouge attend avec impatience les pronostiques de ce dernier sur la fin de saison de l'OM pour savoir s'il va ou pas rejoindre l'amicale de la sauvegarde du Vieux Port des effluents politicards.

En attendant, premier constat : sont pas frais ces poissons. Et la France pour l'instant, ça ne sent pas bon.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #Nouvelles du front

Repost 0
Commenter cet article