Défense d'entrer , (défense d'entrée ?), propriété privée

Publié le 13 Mai 2017

Voici le moi de mai,

népotisme vole au vent (bis)

Népotisme vole au vent

Lagarde est sans vergogne

Népotisme vole au vent

la ville est à son clan

air connu ...et pas exclusivement drancéen.

Résultat de recherche d'images pour "népotisme"

Pour la ville de Drancy,  même appelé vers d'autres horizons, "Lagarde demeure et ne la rend pas".

 

Ne pas s'occuper des affaires de famille, c'est privé.

"IT'S A FAMILY AFFAIR - 

C'est tout de même pratique, de faire de la politique en famille. Vous pouvez par exemple vous transmettre la présidence d'un parti au nom du privilège d'hérédité sans que personne n'y trouve à redire. Vous pouvez aussi embaucher vos proches plus ou moins secrètement (attention tout de même, cela comporte des risques). Et puis vous pouvez vous refiler un fauteuil de maire en toute tranquillité.

C'est ce qu'est en train de faire le couple Lagarde à Drancy, comme le rapporte Le Parisien vendredi 12 mai. L'actuel maire de cette ville de Seine-Saint-Denis, Jean-Christophe Lagarde, va en effet quitter son poste pour privilégier son mandat de député, non-cumul des mandats oblige. Mais celui qui est aussi président de l'UDI ne sera pas bien loin. Car c'est son épouse Aude Lagarde, déjà 6e adjointe à la mairie chargée des affaires sociales et des personnes âgées, qui lui succédera "sans qu’il y ait besoin pour les habitants de repasser devant les urnes", précise Le Parisien.

Jean-Christophe Lagarde explique ainsi, le plus simplement du monde :

"Je l’ai annoncé cette semaine à mon équipe municipale. Après moi, c’est la personne la plus populaire à Drancy.
"Mes adjoints ont été les premiers à proposer son nom, précise-t-il. Le 1er adjoint ne souhaitait pas me succéder et les autres adjoints n’avaient pas le temps." Tout cela se combine donc parfaitement. Aude Lagarde va monter en grade, elle qui est déjà conseillère départementale et vice-présidente du territoire Paris-Terres d’Envol. "Jusqu’en 2014, elle était aussi l’attachée parlementaire de son mari", rappellent encore nos confrères."

Alors forcément, l'opposition goûte assez peu cette petite manoeuvre politico-familiale. "Seul Lagarde aurait pu succéder à Lagarde. La Ville c’est sa propriété. Il fonctionne en héritier et truste toutes les positions", flingue Hacène Chibane, ex-PS devenu En Marche ! et chef de l'opposition municipale.

Mais à part lui, tout le monde semble ravi de cette succession rondement menée. Voilà en tout cas qui semble quelque peu contredire cette déclaration de Jean-Christophe Lagarde parlant de lui à la troisième personne il y a tout juste un an :


              "La question du destin de Jean-Christophe Lagarde n'a aucun intérêt."

Dans cette affaire, ne pas oublier: ce n'est qu'un des multiples dégâts collatéraux  et conséquences d'iceux-ci du passage d'un certain Gayssot

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article