Les chevaux légers du macronisme universitaire

Publié le 27 Avril 2017

 

galopent dans les steppes germanopratines

 

Les chevaux légers du macronisme universitaire

Petition ce soir dans le quotidien de déférence.

Comment ne pas noter qu'un certains nombre de plumes et d'universitaires et autres têtes pensantes restées bien silencieuse quand le pouvoir massacrait le droit social, effigies plus ou moins socialisantes et péri-solferinesques, devenus dès primaires du PS passées "Macron-compatibles", passent plus de temps à cogner sur ceux qui ont fait d'autres choix qu'eux  pensant - les illusions existent- rester à gauche que de se servir de leur savoir et compétence pour casser l'image du f-haine et le mettre à nu dans sa triviale réalité.

La Führerin devra les remercier.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #Pour réfléchir ensemble, #polémique, #PS, #société

Repost 0
Commenter cet article