L’Orange leur va si bien 

Publié le 14 Avril 2017

Petits communiqués de victoire,

de leur victoire ;

et qu'ils se la gardent,

en deux temps :

L’Orange leur va si bien 



La trumpostructure a largué depuis un avion gros porteur la bombe non-nucléaire la plus puissante connue de la planète au-dessus de l’Afghanistan. Cela pour venir à bout de leur créature installée à grand frais et qui a décidé ensuite de mordre la main qui l’a nourrie. 

Hommage à la chevelure du 45e président des USA ? Souvenir du napalm à Monsanto et autres saloperies déversées sur les peuples de l’ex Indochine génériquées sous le nom d’agent orange ? L'engin était parée d’une couche de peinture orange posée avec application comme modèle de salon de l’auto chargée d’embellir cette Ferrari de la mort.

Dans le même temps, la Trumpocratie décide de supprimer toute aide financière aux centres IVG des USA.

Fin janvier, le président des États-Unis avait signé, mais là plus discrètement sans convoquer la presse, un décret rétablissant une loi qui bloque le financement d'ONG internationales soutenant l'avortement. 

Cette mesure permet donc aux États d'interdire le transfert d'argent public à toute clinique qui pratiquerait des avortements. Pour l'opposition démocrate, il s'agit « d'un nouvel épisode de la guerre menée par les Républicains contre les femmes ». 

Est-ce l’humour de Trump, la bombe larguée à la frontière pakistanaise se nomme dans le jargon des militaires “ Mère de toutes les bombe ”.

Le constat est clair : pour l’armement et le complexe militaro-financiaro-industriel US, les crédits de manqueront pas. 

Rappelez-vous qui soutient le programme de Trump jusqu'à aller hanter son antichambre, qui approuvent les bombardement interdit par le droit international en Syrie.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article