il ne s’embarrasse pas du droit international ni même de sa constitution

Publié le 8 Avril 2017

Canaille le Rouge reste

à contre courant

et appelle à ne pas céder

aux sirènes des boute-feux impérialistes 

il ne s’embarrasse pas du droit international ni même de sa constitution

L'acte de guerre commis par Trump-Folamour,  au mépris des propres lois de son pays (la constitutions des USA interdit tout recours à la guerre sans autorisation du congrès), suscite colère et indignation à travers le monde. Seule les faucon de l'impérialisme et les laquais de la sociale démocratie approuve pardois avec quelques timide réserves.

Souhaitons que cet acte insupportable ne soit pas la première marche qui conduirait à la conflagration généralisée. le jeux des traités et alliances internationales peut malheureusement y conduire et très rapidement.

Trump-Folamour vient d'entrer dans l'histoire comme y est entré son maître à guider Mussolini, avec des pratiques d'incendiaire du Reichstag. L'horloge du cataclysme se rapproche dangereusement de minuit.

Dans les jours qui viennent, Canaille le rouge va tenter de donner quelques réactions du monde des blogs.

Elles n'engagent que leurs auteurs mais donnent à connaitre le panel de ceux qui s'opposent à l'impérialisme et de ceux qui composent avec lui.

 

Un mot d'ordre : si tu veux la paix agit contre la guerre 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article