Banalités de saison et fiabilité du ZyklonB

Publié le 28 Avril 2017

ça passe comme si rien n'était.

Comme si l'air du temps

ne serait pas

avec cela

irrespirable.

 

 

Burki , qui a longuement accompagné La Canaille sur ses p@ges n'est plus. Mais son trait acéré perdure.

Burki , qui a longuement accompagné La Canaille sur ses p@ges n'est plus. Mais son trait acéré perdure.

"C’est M. Briois qui prend la suite de l’interim et on n’en parle plus », a déclaré Alliot sur BFM-TV.
 

Et on n'en parle plus ? 

justement si, parlons en !

Le remplacé l'est parce que pour avoir tenu ces propos il n'est pas trop présentable dans l'instant mais pour autant reste un des principaux dirigeant de ce sinistre  nazi's marine groupe.

Qu'est-ce que cette formation qui peut dire officiellement que l'intérim de sa direction est confié à un personnage qui, dans la presse, a pu nier  la réalité des méthodes d'extermination nazies sans qu'à l'époque il n'ait du devoir rendre des comptes politique et juridique devant le pays ? Un parti où les militants vivent avec des croix gammées et des emblèmes et slogans nazis de tatouer sur le corps sans que cela suscite d'indignation collective, une organisation dont les dirigeants surfent comme un sport d'élite sur l'apologie du fascisme les mots à double détente et la franche haine xénophobe affichée.

Comment, et surtout pourquoi, une organisation qui abrite, entretient et a été créé par un tel courant de pensée a-t-elle pu se bâtir un empire politique et financier sans que les gardiens des lois de la République ne s'y soit opposés ?

Au nom de la liberté de penser, au 21e siècle, il est tolérable de défendre la philosophie de "Mein kampf" mais les programmes scolaires persistent à dire que les communistes sont responsables des tragédies du 20e siècle.

Le patronat peut sans frein prendre sa revanche sur sa collaboration d'alors et présenter comme des charges la part de richesses créés par le travail et socialisées pour pouvoir réussir son holdup et se les accaparer.

Pourquoi ? Parce qu'ainsi ils font à la fois repoussoir et recours pour maintenir de débat à l'intérieur d'un espace politique qu'ils maintiennent à leur main  ainsi balisé.

Les deux questions sont liées. Il s'agit de combattre ces idées mais de demander des comptes à tous ceux qui les ont promues s'en sont servis pour combattre leur ennemi commun : le monde du travail et de la création et ses organisations antifascistes.

Il faudra aussi avoir une sévère explication avec celles des organisations qui ont faillis, du moins celles qui vont survivre au séisme en cours.

 

A ceux qui rétorqueront à Canaille le Rouge "liberté de pensée" ,celui-ci aura beau jeu de leur demander ce qu'ils disent à propos de J.Coupa et Tarmac qui n'ont pas commis l'embryon d'un pouième de la somme des actes ayant conduit à condamnations en instances correctionnelles voire assises les membres du f-haine, pour ne rien dire des instruction concernant ces derniers toujours en cours conduisant à la demande de levée d'immunité parlementaire de ses dirigeants.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Coup de gueule, #politique, #lutte de classe, #Mémoire et Histoire, #fascisme

Repost 0
Commenter cet article