Poignant dilème

Publié le 21 Mars 2017

Doit-on les lâcher

tous d'un coup ?

Poignant dilème

Après le ralliement de Pompili, puis celui de Poignant consul officiel de Bolloré auprès de l'Elysée , ouvrir les vannes au risque de suremphétaminer le poussin jusqu'à l'exploser ? Ou doser avec des apports quotidiens ?

C'est la question qui se pose à Hollande pour venir en aide à son protégé.

L'intérêt des apport quotidiens, c'est la possibilité de garder des réserves médiatiques pour détourner les regards. Des fois qu'un ou deux Le Roux traîneraient encore dans les coursives du bateau ivre...

Ils appellent cela la politique. Quelle image ! quelles réalités aussi putrides que vermoulues derrière cette image. Encore une page écrite par la solférinocratie qui devrait être crédité au compte de campagne du parti de la haine.

 

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article