Dis moi qui te soutiens

Publié le 4 Mars 2017

 

je te dirai qui tu es 

 

Dis moi qui te soutiens

Attention, ça pue.

Ecartez les enfants et passez cela à ceux qui ont investit dans les primaire de la droite officielle.

Le représentant le plus visible du fascisme en France, patron de "radio courtoisie" appelle dans ces termes à voter pour celui qui est toujours au moment  où il intervient la candidat de la droite officielle  "policée" :

"Vu la gravité des circonstances, face au coup d’Etat antidémocratique tenté par l’oligarchie cosmopolite, j’ai demandé aux maires qui voulaient me donner leur signature de l’apporter à François Fillon. Je retire ma candidature et j’appelle les Français à voter pour François Fillon dès le premier tour. Il faut barrer la route à Macron, candidat de l’oligarchie cosmopolite.

Si je me retire de la course aux parrainages, je veux dire aux Français que je continuerai à proposer de nouvelles solutions pour que la droite redevienne la droite, et pour que la France redevienne la France. Ce n’est que le début d’une longue guerre opposant les forces nationales aux forces cosmopolites.

Rendez-vous dimanche prochain à 15 heures, à Paris place du Trocadéro."

 

capture-decran-2017-03-03-a-20-53-21

En rappelant que l'homme qui dernièrement s'est singularisé en appellant à donner l'ordre à la police de "tirer dans la foule", à "pendre les nègres" avec dans sa vulgate l'idée sous-jacente de "solution finale" reprenant ici le vieux terme des fascistes des années 30 de "cosmopolite". Un mot qui fait le socle des "intellectuels de langue française" en matière de haine des juifs.

Ce type est un croisement de Céline et de Soral.

Il peut déambuler librement sans qu'aucun juge ne demande son interpellation.

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article