Et pendant ce temps, à Ankara

Publié le 29 Mars 2017

KCK

Au delà des numéros de cirque pour faire écran, le fils naturel de Thatcher et Pinochet, qui reste le protégé de l'OTAN et des vendeurs d'armes, saigne la démocratie et assassine les libertés en Turquie :

Procès KCK verdict : 111 condamnations dont Ahmet Türk

Le détail des condamnations

21 ans de prison • Kamuran Yüksek co-président du DBP, Kemal Aktaş, ex député de Van, Mehmet Taş, Serdar Kızılkaya, Hüseyin Yılmaz, Salih Akdoğan, Turan Genç, Çimen Işık, Zöhre Bozacı, Salih Akdoğan, Ramazan Malkoç, Ahmet Birsin, Senanik Öner, Mehmet Nimet Sevim, Lütfü Dağ, Mehmet Akın.

18 ans de prison • Ancien co-maire de Batmen Necdet Atalay, Ercan Sezgin, Ümit Aydın, Seda Akbaşcan, Mikail Karakuş

9 ans de prison • Hatip Dicle, co-président du DTK, ancien co-maire de Bağlar Yüksel Baran, poétesse et femme politique Sara Aktaş, Zülküf Karatekin, Ahmet Erden, Cebrail Kurt, Hasan Hüseyin Ebem, Zahide Besi, Nadir Bingöl.

6 ans 3 mois de prison • Vice co-présidente du DBP Gülcihan Şimşek, Co-présidente du DTK Leyla Güven, Selim Sadak, Fırat Anlı, co-maire de Diyarbakır Métropole, relevé de ses fonctions et arrêté le 25 octobre 2016, ancien co-maire de Kızıltepe Ferhan Türk, Co-maire de Viranşehir Emrullah Cin, ancien co-maire de Cizre Aydın Budak, Songül Erol Abdin, Ethem Şahin, Şeyhmus Bayhan, Abdullah Akengin, Mehmet Tari, Hasan Iraz, Ahmet Ertak, Ethem Şahin, Fikret Kaya.

1 an 3 mois de prison • Ahmet Türk

La machine judiciaire poursuit méthodiquement le “génocide politique” entamé contre les représentations des partis démocratiques kurdes, et au delà de toute l’opposition crédible en Turquie. Des années de prison, des peines quasi plus lourdes que pour des crimes de sang, que les détenuEs devront effectuer dans des conditions carcérales aujourd’hui quasi concentrationnaires.

Le régime AKP décapite les mouvements politiques et tous leurs soutiens.

Repost 0
Commenter cet article