Oligopolitique et téléphone cellulaire

Publié le 28 Février 2017

 

Cellulaire,

c'est le mot qui convient parfaitement,

comme un fourgon.

 

 

Oligopolitique et téléphone cellulaire

Il s'agit du rapprochement de deux articles.

Le premier, mis en ligne par Bernard Lamirand, dénonçant les pratiques du groupe sud coréen SAMSUNG et leurs conséquences pour certes les clients mais aussi et surtout les ouvrières et ouvriers de l'entreprise oligopole technologique aux pratiques sociales médiévales.

Le second un papier du Monde faisant état de l'internement du p'tit prince de l'industrie,  pinces au poignets, héritier du dit oligopole pour corruption, truquage d'un marché aussi peu libre et non faussé que celui ou s'ancrent ses rivaux planétaires lesquels font ensemble le noyau dur du capital.

Pour régner sans partage sur son empire, mister junior de son père (qui fit de même avant lui mais traversa l'orage grâce à ses protections) s'est offert un chef de gouvernement.

Un peu comme si ici un patron d'un grand laboratoire pharmaceutique s'achetait la complicité d'un président à la présidence de la république.

Heureusement, en France ça n'a jamais existé. Ce genre de corruption ne peut pas exister.

Normal,en France pour les princes rois et commis à louer, c'est possible.

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article