Sinistre cocorico (suite), 2016 année faste pour les négociants en machine à tuer.

Publié le 20 Février 2017

 

Quand Cuba exporte

ses brigades médicales, 

la France fait son beurre avec

ses missiles en rafales 

 

Les secteurs clés de chacun nous donnent à voir le sens de leurs priorités

Sinistre cocorico (suite),  2016 année faste pour les négociants en machine à tuer.

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article