Après le vote du CETA

Publié le 17 Février 2017

Après le vote du CETA

Le contenu du traité est contraire à la constitutions française sur plusieurs points.

Des parlementaires français l'ont voté.

Questions :

1) en avait-il la légitimmité alors qu'ils sont soumis au textes fondateurs de la République

2) Si cette UE impose des textes contraire à la constitution, cet UE est-elle légitime au regard de ces mêmes textes fondateurs.

3) N'est-ce pas une justification supplémentaire non pas de réformer l'irréformable, mais en urgence de quitter ce conglomérat d'affairistes ?

Sous réserve de l'absence d'autre incompatibilité irréductible (extrême-droite droite  fasciste ou (et) panachage  par exemple), ne peut envisager bénéficier de la voix de La Canaille que la formation politique qui confirmera clairement cette exigence dans ses propositions.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Pour réfléchir ensemble, #politique, #UE, #Nouvelles du front

Repost 0
Commenter cet article