De la virginité politique comme une variable aléatoire dans une galaxie de relativité

Publié le 24 Janvier 2017

 

Histoire de ne pas avoir

la mémoire courte.

Dédié entre autre

à mes camarades Cheminots 

 

Afficher l'image d'origine

 

L'espéré (pour certains) tombeur de Valls, ce supposé perdreau de l'année politique, alors jeune dirigeant du PS fut attaché parlementaire du très rocardien Brana (Gironde) avant de devenir complice d'un certain Guillaume Pepy au sein du cabinet de Martine Aubry. Pas pour porter les cafés et faire les photocops mais comme "chargé des affaire politiques" (sic).

S'il fut certes partisan du NON en 2005, cela ne l'empêchera pas de grandir en responsabilité dans les structures de l'UE jusqu'à devenir   vice-président de la délégation pour les relations avec les États-Unis, et membre suppléant de la délégation pour les relations avec Israël.

Les cheminots de Bretigny sur orge doivent se souvenir de son mandat de conseiller municipal dans les années 2001 jusqu'à 2008, mandat au sein de la fédération socialiste de l'Essonne, celle d'un certain Valls...et de Mélenchon avec lequel il fera motion commune au congrès de Reims en 2008. Géographiquement, trait d'humour ? Bretigny est à mi-chemin entre Massy et Evry.

De la virginité politique comme une variable aléatoire dans une galaxie de relativité.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #En passant - juste un mot, #PS, #Éléphants roses

Repost 0
Commenter cet article