Ceci n'est pas un gag....hélas!

Publié le 22 Janvier 2017

 

Pollution maritime

de grande envergure annoncée

sur le littoral méditéranéen

 

Ceci n'est pas un gag....hélas!

Voila pourquoi il a apporté son soutien à Valls ou voila comment il est remercié pour ce soutien.

Canaille le Rouge dédie cette information à ceux qui l'ont à l'époque dénoncé comme un affabulateur quand il a dès avant son arrivée au ministère dénoncé les pratiques politiques douteuses d'un certain Gayssot et son compagnonnage avec Bartolone. 

 

La présidente de la région Carole Delga l'a annoncé ce jeudi matin lors de ses voeux aux acteurs de la mer.

C'est repris par le Midi libre

"Sète : l'ancien ministre des Transports et vice-président de la Région succédera dans quelques semaines à Marc Chevallier, président depuis 9 ans.

Si le départ prochain de Marc Chevallier, président de l'EPR Port sud de France, établissement public régional notamment aux commandes des ports de commerce, de pêche et de plaisance de Sète, avait pu être évoqué çà et là (l'homme ayant manifesté son désir de prendre du recul après 9 ans de présidence), la question de son successeur ne s'était jamais posée.

Une page qui se tourne

En tout cas pas en Île singulière, où rien n'avait filtré de l'annonce que la présidente de la région Occitanie, Carole Delga, devait faire ce jeudi en milieu de journée, à l'issue de son discours de voeux aux acteurs de la Mer. Et c'est après avoir remercié Marc Chevallier pour cette "cette belle page (de l'histoire du port NDLR) écrite à l'encre de votre compétence et de votre détermination" que la présidente annonçait l'arrivée prochaine de Jean-Claude Gayssot, ancien ministre des Transports, vice-président de la Région jusqu'en 2015.

"Une personnalité qui connaît les enjeux maritimes... peut s'inscrire dans le débat politique et possède un solide carnet d'adresses", rappelait Carole Delga. Pour le port de Sète, c'est assurément une nouvelle ère qui s'ouvre, après une décennie durant laquelle la vision de feu Georges Frêche, relayée par l'efficacité de Marc Chevallier, a totalement transformé la place portuaire."          

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #piteux, #Nouvelles du front, #se coltiner au quotidien, #la comète rose

Repost 1
Commenter cet article

le blog de roger colombier 23/01/2017 08:21

100% d'accord avec cette chronique. Et je trouve toujours dommage que la CGT-cheminots, mon organisation syndicale, ne parle pas du mal opéré en laissant RFF, couper en deux la SNCF, politique votée par la droite et voulue par Bruxelles, sous Gayssot, ministre des Transports de la gauche plurielle avec Jospin premier ministre. Tout comme les lois Macron ou El khomri ne découlent pas du saint esprit, mais toujours de la politique de Bruxelles pour casser les services publics et les droits conquis par les travailleurs.