Primaires des anticommunistes*,

Publié le 16 Décembre 2016


Saison 2

voici maintenant le temps

des 9 muses

de la culture du renoncement.

 

Afficher l'image d'origine

Canaille le Rouge prend garde de ne pas s'approcher des concurrents tant font rage les coups de semelles à crampons dans le peloton du cross country de ceux qui s'ébattent en évitant adroitement de se confronter aux puissances d'argent.

Après les sept mercenaires de la droite classique, le Lucky Luke de la droite financière, les Al Capone de l'extrême droite partageant mêmes visées voici les rejoignant, les 9 muses de la culture du renoncement.

  1. Clio-Pinel : la muse de l'histoire
  2. Euterpe- Peillon : la muse de la musique, joueuse de flûte
  3. Thalia- Montebourg : la comédie
  4. Melpomène -Bennamhmias: la tragédie
  5. Terpsichore-Verdier : la poésie lyrique et la danse
  6. Erato -de Rugy : le chant nuptial
  7. Polymnie- Hamon : la pantomime et la rhétorique
  8. Uranie- Valls: l'astronomie et l'astrologie
  9. Calliope-Filoche: la poésie épique

 

Hors du théatre mais non loin de l'académie commune, Don Quimélenche casaque rose- toque rouge, et Sancho Laurent casque rouge-toque rose tentent de prendre d'assaut leur moulins à vents. Le chevalier affichant sa volonté d'être le seul champion de la 6eme fille de Marianne.

Pendant ce temps, les patrons répriment les salariés souffrent.Les profits s'envolent, la misère s'étend. L'espérance de vie de 5e ou 6e puissance économique mondiale régresse chez les hommes, encore plus chez les femmes, mais pas pour tous les conditions sociale déterminant la qualité de vie et sa durée.

Nous apprenons hier que depuis le 1er janvier 2016,à la poste, il y aurait eu 56 suicides (soigneusement cachés par la direction et couvert par les ministères concernés)

Hier, la SNCF sur injonction du gouvernement et accord enthousiaste des Pepy's boys décide d'accélérer la saignée dans les effectifs, par centaines, annonce fermer gares dépôts ateliers d'entretient et de réparation du matériel et de la voie fabriquant des "navigators" à la pelle et des désert dans tous le pays. 

Les conseils de disciplines tournent à fond pour sanctionner-révoquer les syndicalistes, la ministre donnant sa bénédiction.

Les tribunaux distribuent des peines de prison au grévistes et manifestant, l'état d'urgence sert à interdire les expressions revendicatives, mais les muses et la cavalerie d'opérette battent les estrades et cabotins, cherchent des bravos.

On solde : participer au financement du spectacle, 1€ la place pour décider lequel de ces a-sociaux, hors champ du réel tant ils se poussent à occuper le champ médiatique va avoir le droit de se coltiner avec celui de la place à 2€, ou celle qui attend embusquée pour rafler la mise.

image0038.png

*C'est à dire celles de ceux qui prennent ouvertement le parti du capital

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article