Pensée du jour : la justice, la proportionnalité des peines.

Publié le 8 Décembre 2016

Fraude fiscale :

Jérôme Cahuzac condamné

à trois ans de prison ferme.

On ne le plaindra pas
 

Pensée du jour : la justice, la proportionnalité des peines.

 

Si la justice est équitable, vu le nombre et la nature de délits en cause, les sommes concernées rapportées à la peine , il va falloir prévoir de l'acharnement thérapeutique pour que Sarkozy et ses comparses accomplissent l'intégralité de la leur.

 

 

Afficher l'image d'origine

La banque qui avait servie volontairement de caisse à outil pour l'opération cahuzac n'est pas interdite d'activité 

"La banque genevoise Reyl a été condamnée à une amende de 1,875 million d’euros pour avoir été « l’instrument de la dissimulation des avoirs » de l’ex-ministre du budget. L’établissement a été condamné à la peine maximale encourue pour blanchiment mais a échappé à une interdiction d’exercer toute activité bancaire en France comme l’avait demandé le parquet. Le banquier François Reyl a quant à lui été condamné à un an de prison avec sursis et 375 000 euros d’amende."

Si une telle fermeture était prononcée et si le jugement était appelé à faire jurisprudence, c'est la profession de banquiers d'affaires-courtiers en évasions dissimulation fiscales qui serait condamnée.

Vous ne voulez tout de même pas installer l'enfer de l'autre côté du Léman ou supprimer le qualificatif de paradis pour nombre de villégiatures à accès réservé ? 


 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #justice, #Nouvelles du front, #Pour réfléchir ensemble, #polémique

Repost 0
Commenter cet article