stratégie .....du café du commerce

Publié le 9 Novembre 2016

et les réalités

de l'abstention populaire

aux élections américaines

l'or de la démocratie est bien terni. 

Afficher l'image d'origine

C'est déjà parti avec Cambadelis  "regardez les USA c'est nous avec nos défauts ou le sarkopenland".

Le ticket Mélenchon fait de même sur les réseaux sociaux,

Macron va se présenter comme le meilleurs ratisseur de voix. Juppé  

l'américanisation de la politique française se prépare à son accélération.

Et si on parlait Smic  à 1800 €net , de souveraineté populaire, de nationalisation, de suppression des cadeaux fiscaux de taxations immédiates du capital pour financer le développement social scolaire et culturel.

Est-ce un hasard si c'est le taux d'abstention -- 45.8% -- qui fait l'élection ?Selon les premiers chiffres de The United States Elections Project, l’élection présidentielle américaine de 2016 enregistre le taux de participation le plus faible depuis 2000, avec 54,2 % de votants.

Comme en France ce n'est pas la déferlante qui fait le courant mais le niveau d'étiage qui le fait passer.

Il ya peu Canaille le Rouge vous rappelait  les débats de Byzance

Sauf que la menace se rapproche à vitesse V faut-il changer quelque chose ?

Le Pen se tait tant le reste du microcosme des hors sol lui économise ses frais de campagne.

Pas d'autre issue que le mouvement populaire, l'expression de ses exigences sociales et le primat de sa souveraineté,  indépendamment des calendriers et promesses électorales. Seul capable de mobiliser le plus grand nombre pour imposer d'autres choix.

C'est aussi cela la première leçon des élections américaines.

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article