Paroles d'expert

Publié le 22 Novembre 2016

 

Le programme Fillon

vu par ses pairs

Afficher l'image d'origine

 

«Je pense que cette présentation est une caricature du libéralisme qui apparaît comme une purge patronale. C'est du Robin des bois à l'envers: prendre de l'argent aux pauvres pour le donner aux riches!»

Retrouvé dans le Figaro du 26 mai 2016, cette phrase est d'Alain Madelin figure de proue du libéralisme à tout crin à propos du programme de Fillon.

Une phrase qui d'une part caractérise bien Fillon-la Rillette sauceThatcher : "le gras et le maigre au château,  pour les autres léchez le pot...s'il en reste" et d'autre part elle participe à présenter Juppé, le charcutier des retraites et de la sécu de 95, comme un bon vieux médecin de campagne.

Bref dans sa lucidité Madelin ne prendra pas d'assaut le palais d'Hiver mais mesure le risque de rapide explosion devant ce programme voir même une recomposition dont les libéraux à tout crins feraient les frais : «c'est une erreur au moment où s'ouvre le créneau électoral d'une gauche libérale préparée par l'évolution de nombreux intellectuels... Bien sûr illustrée par le phénomène Macron». Dit-il dans le même entretien au Figaro.

Pour Madelin c'est en quelque sorte un  "la lutte de classe existe, attention à ne pas gâcher nos atouts"

Il le précise de façon élégante : «Si François Fillon, qui a sûrement beaucoup mûri, passe pour le plus libéral, c'est hélas parce que son programme est assurément, en matière de purge, le plus abouti»

 

Mis en p@ge ici pour celles et ceux qui aurait mieux fait d'investir leur 2 euros dans un abonnement à la NVO plutôt que d'aller manger dans la marmite de la réaction, même en prétextant avoir pris une longue cuillère.

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article