Lactalis et les juges de Château Fillon

Publié le 30 Octobre 2016

La censure comme mode de gouvernance 

il semblerait que la présence de France 2 dans le périmètre du groupe n'a pas été validée du coté de la direction de la Chaine. (a suivre).

il semblerait que la présence de France 2 dans le périmètre du groupe n'a pas été validée du coté de la direction de la Chaine. (a suivre).

Lactalis obtient l’interdiction de rediffusion d’une partie d’un reportage d’« Envoyé spécial ».

Le géant laitier qui refuse de publier ses comptes préférant payer une (ridicule) amende a trouvé au coeur du Fillonland un tribunal de grande instance qui en référé censure un reportage de journalistes sur une chaîne publique.

Sarkozy "victime" de la même émission avec ce grand moment de Pygmalion doit être fou de rage de ne pas y avoir pensé avant ; ce qui prouve combien il est un piètre avocat (bien mal conseiller de surcroit).

Le référé « a fait injonction à France 2, sous astreinte, de cesser immédiatement la diffusion des passages relatifs à la vie privée du président du groupe Lactalis, reconnaissant ainsi que ces images et commentaires n’ont aucun lien avec la situation des producteurs de lait qui constituait le sujet de ce reportage », précise le groupe.

Donc Môssieur Besnier and C° s'autorise de dire ce qui est digne d'être présenté à partir de SA lecture du thème d'un reportage.

Et des juges indépendant ...de la notion de liberté de la presse  s'autorisent à dire que leur suzerain géographico-économique  disposerait d'un droit de censure.

Judas valait trente deniers. Combien de pots de...crême à lubrifer le droit dans le bon sens pour ces enherminés du grand ouest oubliant le droit et la liberté de la presse ?

Du côté de la place Vendôme, pas de réaction au moment où ces lignes sont tapuscrites. Il semblerait que les sortie du dit Besnier ne les conduiraient pas à en faire un fromage.

Il est vrai que quand on s'auto intitule "président" , en période de primaire et au vu du bilan des sortant certains doivent s'inquiéter
 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article