Enfin reçu

Publié le 21 Octobre 2016

Reçu, oui,

mais qui reçoit-il ? 

du masque à la cagoule. Retour en 1938 ?

du masque à la cagoule. Retour en 1938 ?

Dis moi qui tu invites, je te dirai qui tu es.

Devant l'absence d'écoute et de réponse du premier ministre, sa volonté de maintenir ses orientations et les pratiques de son ministre de l’intérieur, les organisations syndicales menant l'action depuis des mois ont demandé à être reçu par le président de la République.

Si celui ci a donné son accord  ce n'est pas pour recevoir les opposants à la la loi travail qu'il s'est empressé de faire promulguer mais, à partir des 300 ou 400 fonctionnaires paradant cagoulés et armés nuitamment dans Paris, instrumentalisés par le f-haine, pour recevoir les représentants d'organisations oscillant quasiment toutes entre la droite dure et l'extrême droite (la ligne de démarcation est de plus en plus difficile àétablir) voir étant pour certaine la chambre d'échos du dit f-haine. (voir le tweet ci après)

 

Enfin reçu

Refuser de rencontrer les organisations portant les exigences de 70% de la population et ouvrir sa porte sous la pression de groupes porteurs des valeurs ultra réactionnaires et d'exigences répressives, mettre en place un état d'urgence exclusivement tourné contre la protestation sociale et laissant les autres formes de violence se développer pour servir d'alibi à la répression, déstructurer par la casse de l'emploi et des services de proximité (police comprise) tous les relais sociaux permettant ainsi l’installation de désert de non droit,  après les violences policières que nous avons vu lors des manifestations contre la loi travail, ce n'est pas un arbitrage mais l'officialisation d'un engagement dans l'autoritarisme.

Le parti socialiste affiche officiellement s'engager totalement dans la voie "Daladier automne 1938".

On sait où cela à conduit. 

Repost 0
Commenter cet article