Comme ça, en passant

Publié le 27 Octobre 2016

Nice, rapt

et ce que nous apprend

la presse estrosienne :

Comme ça, en passant

Quant des milliers de réfugiés n'ont d'abris que bouts de tissus et de carton, que des familles expulsées vivent dans leur voitures, alors que l'hiver arrive, n'est-ce pas d'une logique implacable et systémique que de retrouver une milliardaire dans un coffre ?

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article