Ce mur murant le monde aux migrants

Publié le 9 Septembre 2016

met Canaille le Rouge en émoi.

 

Ce mur murant le monde aux migrants

Pour se répérer dans l'histoire et dans l'espace, voilà où et comment ils installent la France.

Est-ce votre choix ? 

Ce ne sera jamais celui de La Canaille

"IMMIGRATION – Le Royaume-Uni met un coup d'accélérateur dans sa lutte contre l'immigration clandestine. A Calais, notre voisin d'outre-Manche va édifier "un grand et nouveau mur" en béton, long d'un kilomètre et haut de quatre mètres.

Sa construction va débuter ce mois-ci a annoncé mardi 6 septembre Robert Goodwill, le ministre de l'Immigration britannique, aux députés. Un projet, baptisé "Grande Muraille de Calais", d'un coût de 1,9 million de livres (2,3 millions d'euros)."

Impossible ? C'est pourtant ce qui vient d'être décidé avec la construction sur le sol français par les descendants d'Édouard III Plantagenêt et de Malborough Churchill avec l'accord de Phillipe VI de Vallsoi dit Manuel et de François le scootériste.

Qui décide de quoi ? Vous remarquerez le silence du f-haine alors qu'une véritable question de souveraineté est posée, là abonnés absent et pour cause.

Cela dit, la discretion, voire le mutisme de la presse d'opinion n'est pas beau à voir.  

Imaginez. La France et la Grande Bretagne décidant il y a 80 ans d'aider à la sanctuarisation du ghetto de Varsovie, les mêmes fournissant ciment et parpaings pour le mur de Berlin il y a 60 ans, parmi eux, tonitruants de 2016 dénonçant à juste titre Trump et son mur-barrière achevé entre Mexique et USA.

Moins nombreux mais pour autant présent là aussi, dénonçant le mur de la haine et de spoliation que monte le pouvoir colonialiste et raciste de Tel Aviv et là, silencieux. Il est vrai qu'encore plus rare sont ceux qui protestent devant le maintient du camp de torture officiel des USA à Guantanamo.

Pour caresser la droite dans le sens du poil, surenchérir sur le F-Haine, si la libre circulation des capitaux sera maintenue contre vents et marées, celle des hommes, mieux qu'amiante en usine ou HLM, va être ainsi confinée.

Un Guantanamo social en Calaisis entretenu (trafiquants compris) par l'ensemble des autorités politiques et économiques avec ici ou là des complaisance insupportables dans le monde du travail.

Et pendant ce temps, au même moment, il y en a qui se la joue conflit dans les espaces dit fraternels de Seine st Denis.

La Haine et la honte sur notre sol, et ces débats.

Comme pour l'élection présidentielle, ils sont vraiment plus que primaires.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 1
Commenter cet article