Au soir d'une forte journée de lutte

Publié le 15 Septembre 2016

encore une fois

marquée par une féroce

repression

Au soir d'une forte journée de lutte

Un communiqué de la CGT

Loi travail

Vous avez dit baroud d’honneur ?

La rentrée sociale est à l’image de la météo, chaude et orageuse, n’en déplaise à ceux qui avaient déjà enterré le mouvement social.

Sur tout le territoire, ce sont plus de 110 manifestations et rassemblements qui se sont déroulés à l’appel des 7 organisations mobilisées pour continuer de dire NON à la loi travail.

Malgré les mesures de sécurité draconiennes imposées par des préfectures pour pouvoir se rendre sur certains lieux de manifestation, plus de 170 000 salariés ont bravé les interdits et battu le pavé pour la 14ème fois.

Tous continuent d’être contre cette loi scélérate.

La CGT continuera de se battre pour, sur tous les terrains, empêcher l’application de cette loi, point par point, mesure par mesure, que ce soit au niveau local, dans les entreprises avec les salariés ou nationalement, tout comme devant la justice.

Nous continuons de nous mobiliser pour faire barrage à cette loi qui n’a pas été votée mais arbitrairement imposée aux salariés de ce pays.

A l’image du CNE-CPE, rien n’est gravé dans le marbre. Ce qui a été validé peut être annulé.

Aux politiques de prendre leurs responsabilités.

Montreuil, le 15 septembre 2016

Petit complément de Canaille le Rouge qui par expérience vaut mise en garde :

A force de laisser faire le gouvernement et ne rien dire, de le laisser agir dans sa stratégie de violence repressive de toute expression de contestation de sa politique, laisser faire valant approbation, il ne faudra pas s'étonner le jour où les matraqués, gazés, réprimmés vont se retourner vers les tacites donneurs d'ordre de la repression. Leur silence valant approbation ils devront assumer.

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article