Pensée du jour

Publié le 5 Juillet 2016

qui surgit

au gré

des déclarations publiques

Pensée du jour

Quand un(e) ministre ou dirigeant(e) socialiste s'en prend au patron des patrons

c'est qu'il (elle) vient ou sait qu'il (elle) va se faire botter l'oignon...

ou qu'il (elle) persiste à nous prendre pour des cons.

... Peut-être bien les deux d'ailleurs...

 

- Pourquoi cette pensée si profonde La Canaille ?

- Pour cela, hier,  sur "public sénat" :  

"Public Sénat

 

Quand la Ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine tape sur le président du MEDEF : "Monsieur Pierre Gattaz, ça suffit les pleurnicheries !""

 

Avec cette sortie fabuleuse :

"En France ce n'est pas le patronat qui fait la loi"

Non, en 2016, en France, ce sont les Solférinocrates qui la lui servent sur un plateau d'argent massif.

En n'oubliant pas que sa proximité des labos pharmaceutiques lui offre possibilité d'administrer massivement des psychotropes

Vous ne vous laisserez pas prendre, mais rappelez le autour de vous !

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article