Nice : à ce point de connaissance des faits

Publié le 15 Juillet 2016

Déclaration de la CGT

Nice : à ce point de connaissance des faits

ATTENTAT À NICE

Réaffirmons les valeurs de solidarité, de paix et de fraternité !

vendredi 15 juillet 2016

La CGT tient à témoigner son soutien et sa solidarité à l’ensemble des familles touchées par l’attentat survenu à Nice dans la nuit du 14 au 15 juillet.

Elle tient également à saluer le formidable élan de solidarité de l’ensemble des agents des services publics et, particulièrement, celui des personnels de santé qui n’ont pas attendu le plan blanc pour se mettre à disposition.

Alors que le pays est à nouveau endeuillé par un acte de violence extrême, les militants et les syndiqués de la CGT tiennent à affirmer que les valeurs essentielles de notre démocratie et de notre République doivent être défendues au quotidien.

Alors que notre société vit une crise économique et sociale terrible, les valeurs de solidarité, de paix et de fraternité doivent être réaffirmées plus que jamais.

Face à ces actes criminels, toute tentative d’opposition entre salariés ou citoyens doit être condamnée.

Montreuil, le 15 juillet 2016

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 16/07/2016 07:54

Comme le dit la chanson : "On nous cache tout , on nous dit rien ..."
Tactique du mensonge par omission , bien rodée par les "grands" qui nous gouvernent .
En banalisant le mensonge d'Etat , on l'institutionnalise au détriment du peuple ; et plus on l'utilise , plus on s'enlise dans cette logique de dissimulation et de manipulation de la vérité et plus on finit par se contredire jusqu'au moment suprême où la VERITE ne peut qu'éclater au grand jour .
Alors les menteurs professionnels et tous les "va-t-en guerre" : GARE A VOS FESSES !
Le peuple ne connait pas toujours la bonne mesure !
A chaque attentat "terroriste" sur le sol français , des zones d'ombres sont apparues non seulement dans la préparation de ces attentats mais également après les drames dans les enquêtes qui s'en sont suivies .
A peine 24 heures se sont écoulées après celui de Nice que déjà apparaît une faille dans l'information officielle sur l'identité du "terroriste" .
Un autre tunisien du même nom (Mohamed Lahouaiej Bouhlel) , habite effectivement en Tunisie à Sousse ... mais à l'inverse du "terroriste" de Nice , est toujours vivant et n'a strictement rien à voir ni avec l'attentat de Nice , ni avec le "terroriste" franco-tunisien lui-même .
Y aurait-il homonymie ? On peut en douter !
Y aurait-il UNE FOIS DE PLUS une opération obscure , hasardeuse et assassine de quelques politiques en mal de mettre de l'huile sur le feu sur cette période actuelle (rendue volontairement chaotique) afin d'enfumer TOUJOURS PLUS l'ensemble de la population française ?
Dans TOUS LES CAS , la dissimulation de la VERITE due au peuple ne peut être que grandement COUPABLE !