Manifs autorisées

Publié le 22 Juin 2016

22 juin au matin.

Trêve dans l'état d'urgence ?

Manifs autorisées

De nombreux attroupements non déclarés et tolérés par des forces de l'ordre pourtant génériquement présents dans la quartier (Beauveau 700m, Elysée 650m) se sont produits ce matin dès 5h00 sans que lez forces de l'orde ne fassent ouvrir les sacs, effacer les photos et disperser les rassemblements.

Sans services d'ordre (et l’absence surprenante des adversaires résolus des temples de la consommation sévissant dans les cortèges revendicatifs), Printemps, Galeries La Fayette et autres enseignes, sans déposer de demande de manifestations déambulantes (chalands) ou statiques (queues) ont pu ouvrir les soldes où la grande majorité des opposants à la loi travail, fautes de pouvoir d’achat suffisant, n'osent même pas envisager de rêver.

Le capitalisme est un rapport social, un rapport social d'exploitation,

l'état bourgeois sert à le préserver

 

CQFD

PS : peut-être que l’absence de casseurs organisés est-elle dûe à leur présence dans les queues comme chalands, habillés en bourgeois et comme tel venir faire des affaires ?

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Manifs, #capitalisme, #politique

Repost 1
Commenter cet article