Hooliganisme social (suite et hélas pas fin)

Publié le 12 Juin 2016

Le patron a vidé la caisse,

Les Pinkerton de la chambre de commerce

s'en prennent aux salariés.

Hooliganisme social (suite et hélas pas fin)

Les ex-salariés de Minerve vendent depuis quelques semaines un peu de leur stock sur les marchés de Quéven et Quimperlé. Le mandataire judiciaire a porté plainte contre X.

Les ex-salariés de Minerve étaient ce jeudi matin à Lorient où ils ont été reçus dans les bureaux du mandataire judiciaire de l'ancienne conserverie liquidée en avril dernier. 

Des ventes "anecdotiques"Depuis quelques semaines, les Minerve vendent sur les marchés de Quimperlé et de Quéven un peu de leur stock. Des ventes anecdotiques au regard du stock de conserves de soja et de châtaignes que contient encore le site de Quimperlé que les salariés occupent depuis 50 jours. 

Plainte contre XErwan Flatrès, le mandataire judiciaire, a porté plainte contre X pour ces ventes illégales. "Nous ne sommes pas des voleurs, nous voulons simplement faire connaître nos produits et trouver un éventuel repreneur, assure Sandrine Jézéquel, représentante du personnel. Nous fabriquons de bons produits, nous avons gardé nos deux sites en bon état. Si un repreneur se présentait, on pourrait faire redémarrer la production en quinze jours !" 

Ce matin, les Minerve ont reçu le soutien de l'intersyndicale mobilisée contre la Loi Travail. Ils ont rejoint le cortège à l'issue de leur rendez-vous avec le mandataire.

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article