De la duplicité comme un des beaux arts

Publié le 30 Juin 2016

Une fois n'est pas coutume

un peu de pub

pour la solférinocratie

 

 

De la duplicité comme un des beaux arts

Voici extrait de la motion Cambadelis (voir en lien) ce qu'a voté le congrès du PS il y a tout juste un an :

"...

La démocratie sociale que nous devons construire doit s’appuyer sur un syndicalisme fort et respecté, constructif sur l’innovation, intransigeant sur les régressions sociales. Et puis, il faut rétablir la hiérarchie des normes : la loi est plus forte que l’accord collectif et lui-même s’impose au contrat de travail. Si la loi peut permettre à des accords de déroger à ces dispositions, elle ne peut le prévoir dans des domaines relevant de l’ordre public social : salaire minimum, durée légale du travail, droit du licenciement, existence de la représentation du personnel. Avec le chômage de masse, les salariés et les syndicats reculent encore dans le rapport de forces avec les employeurs. Aussi la négociation sociale doit-elle s’inscrire dans le cadre d’un Etat qui garantit le socle des règles sociales, impulse les négociations et en fixe les règles, et les fait respecter...."

C'est beau comme du Mitterrand adossé à la guillotine ou du jules Moch conduisant ses chars.

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 01/07/2016 06:34

Merci pour l'info ! Finalement , je tâcherai de m'adapter à cet inconvénient de ton blog , car ton choix de ne pas passer par la case payante le rend quelque part à mes yeux plus crédible que beaucoup d'autres . Et puis ton blog , c'est aussi des pages d'histoire méconnues des livres scolaires , mais aussi apparemment méconnues de mes instituteurs et de mes professeurs qui étaient censés m'enseigner la VERITE sur la France et non pas passer sur cette dernière la brosse à reluire pour entretenir l'illusion d'un "prestige" français qui n'est en réalité qu'une vaste FUMISTERIE .

jean-marie Défossé 30/06/2016 21:31

L'accès à ton blog ce soir est moins sismique . J'en profite !
La duplicité , grande spécialité de nos gouvernants de tous bords , s'insinue même sur Internet dans certains sites se voulant TRES A GAUCHE , et je pense ici plus particulièrement à un site aux couleurs jaune et noire et faisant référence à une chanson italienne révolutionnaire bien connue .
Eh bien sur ce site , on CENSURE à tours de bras et je suis loin d'être le seul à en avoir fais les frais , et de façon répétitive sur plusieurs années .
Au titre 1 : "Communiste , nous soutenons Jean-Luc Mélenchon" de Françis Parny , je me suis fais censuré de ma réponse .
Au 2ème titre : PCF- Buffet appelle les communistes à se rassembler derrière Jean-Luc Mélenchon , cinq intervenants (peut-être plus) se sont vus également censurés de leur réponse (24 intervenants en tout début de matinée et il n'en reste ce soir que 19).
Ce "fameux" site bien connu n'en est pas à ses premières manipulations de "proscription" ; il en a le DROIT effectivement mais à contrario , pas celui d'usurper l'utopie , le rêve , voire les doctrines que certains se sont fondés en visitant régulièrement ce site et en lui faisant confiance . Cela s'appelle également de la DUPLICITE , comme tu en faisais référence plus haut .
Je redonne ICI l'intégralité du texte du titre 1 qui m'a été censuré ce matin
- Communiste , je le suis ! Internationaliste et communiste , ENCORE PLUS !
Au stade de popularité où se situe notre PcF qui a tout fait pour être son propre fossoyeur , tout
rassemblement des prétendues "forces de gauche" que l'on tente de nous servir comme plat de
résistance et pour un proche avenir n'est ... qu'une DILUTION supplémentaire et probablement
irrémédiable des véritables valeurs communistes !
L'espoir communiste est ailleurs ! Mais certainement pas parmi les "octosyllabes" de la romance
française habituelle ; pas plus d'ailleurs parmi celles de l'Europe et plus globalement de notre
monde occidental .
Je trouve assez comique ce choix de l'appellation Front de Gauche . Il ne manque à cette qualification de Front de Gauche ... que d'y rajouter NATIONAL ; et vu les orientations idéologiques (mais seulement apparentes) dont semblent se gargariser certains "ténors" politiques (homme comme femme) , il y a de fortes chances que les couillons(nes) du passé deviennent LES COUILLONS(NES) DE DEMAIN .
Fin du texte censuré
J'aurais pu préciser : ... les couillons du passé que nous avons été ...
Je laisse le soin à d'autres de juger si ce texte justifiait d'être censuré et d'en tirer eux-mêmes les conclusions qu'ils voudront ... lesquelles conclusions devraient être assez proches des miennes .

Canaille Lerouge 30/06/2016 21:40

sismique parce que je me refuse à passer par la case payante . pour le reste je continue malgré une pub qui ne m'appartient pas et ne me rapporte rien sauf des lecteurs énervés