Cazeneuve est plus à l'aise pour traquer le prolo qu'à arrêter les fâchos

Publié le 11 Juin 2016

Honte à ce pouvoir

Là pas de nasse, pas de charges préventives. La police attend et laisse la rue aux Fâchos

Là pas de nasse, pas de charges préventives. La police attend et laisse la rue aux Fâchos

Là pas de nasse, pas de charges préventives.

La police attend et laisse la rue aux Fâchos.

Facile de jeter des grenades contre les opposants à sa politique.

Facile aux juges et proc complices de fabriquer des détenus politiques pris parmi des jeunes et ces militants opposés à la casse sociale.

Facile de matraquer les cortèges, de nasser, gazer et grenader les foules pacifiques.

Facile de foutre le feu avec des indics déguisés en casseurs.

Facile d'interdire de manifesteation des militants syndicaux.

Tout cela au nom de l'état d'urgence.

Mais quand il faut arrêter des fascistes venus avec des moyens financiers qui montrent qu'ils ne se recrutent pas parmi les OS des chaines de chez Lada ou les chômeurs de Liverpool, les ultra réac du parc des princes, là, c'est l'incapacité à faire face.

C'est ce qui serait ridicule si ce n'était pas honteux et lmmontre les choix de fond du pouvoir.

Il y a deux semaines Cazeneuve et son VRP à feuilles de chène du coin lâchaient la police contre les travailleurs de Fos pour débloquer les raffineries en grèves, faisaient charger les participants pacifiques à la nuit debout sur la Canebière.

C'est LaValls, qui accuse le mouvement social de violence quand les policier chargent.

le même fait distribuer des tracts assimilant les débats de société au racisme et au terrorisme.  

Mais là c'est la deuxieme ville de France d' abandonnée aux nazillons hooligans bien connnus des services.

 La DGCRI et autres machins tellement occupés à traquer le rouge en bleu le jeune en recherche d'avenir qu'ils ont délibérement laisser entrer sur le vieux port des centaines de casseurs alcoolisé où le foot sert d'alibis à tous les débordement à relents fascistes .

c'est leur "euro de foot" prend en otage la paix civile pas les luttes sociales !

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #fascistes, #foot

Repost 0
Commenter cet article