Pensée du jour

Publié le 5 Avril 2016

Face à la commission européenne , Moscovici et Junker,

Face aux idéologues du Figaro,

Il vaut mieux être résident fiscal clandestin au Panama

que docker au Pirée

ou cheminot à Austerlitz.

 

Pensée du jour

Il est vrai que l'argent "de Panama City " dort en fait à Vaduz, à Luxembourg ou Genève.

Tout comme il est sûr que tous les bénéficiaires des frivolités fiscales européenes (f-haine compris) n'ont pas battu la campagne contre Masstricht.

De même que tous (f-haine compris) s'accomodent fort bien des libéralités fiscales structurées au sein de l'espace de concurrence libre et non faussée imposant de faire baisser les retraites complémentaires de 10%.

«Monsieur Platini, il a un fonds. Pourquoi il n'aurait pas un fonds si cet argent est déclaré ? On mélange tout, on met tout en pâture, y'en a marre de cette société. Demain on va faire quoi, le listing des gens qui ont le sida ? Non mais attendez, faut arrêter.»

Le cri du coeur d'Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro, ce mardi sur Public Sénat, s'exprimant au sujet des révélations sur la fraude fiscale issues des Panama Papers.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 1
Commenter cet article