Salauds de cégétistes...

Publié le 28 Mars 2016

Une mafia j'vous dis ;

une mafia !

Salauds de cégétistes...

A ceux qui auraient encore des doutes sur l'existence des cellules cachées non dormantes de la propaganstaffel politico médéfienne, l'alignement de manchettes ci-dessous pourra porter un éclairage de qualité.

photo tiré d'un montage d'un article d'Acrimed merci à eux.

photo tiré d'un montage d'un article d'Acrimed merci à eux.

 

Acrimed décortique de bonne façon le fonctionnement du système patronal de balayage du champ idéologique et son fonctionnement en réseau et relais 

http://www.acrimed.org/Scandale-des-assassins-de-chemise-auraient-retrouve-un-travail-avec-la

De Cahuzac à Tapie ils encaissent et font fructifier les dividendes de leurs escroqueries et larcins.

La direction de CGPF, CNPF devenu MEDEF "lubrifiee les relation sociale à coup de pots de vin.

A la SNCF, 150 millions d'€ de budget patronal pour la "com" de Pepy,  pillés sur le travail des cheminots (1013€ par agent et par an).Cela pour justifier casse et répression, livraison du service public au privé.

Mais pour ces pillards, pilotés par la confrérie du CAC à rentes voleurs, la solidarité ouvrière, c'est un crime que ses perfs idéologiques infusent sous pression.

Que le capital recycle ses eaux économiquement ou politiquement usées voir noires en "mutant" "promotionant" ses liquidateurs, faillis et autres corrompus, c'est normal.

Qu' un syndicat vienne en aide à des travailleurs victimes arbitraires d'une chasse aux sorcières organisée par le dogue du Medef depuis Matignon et là, c'est la curée. 

Quand une crise dure un demi siècle, ce n'est plus une crise mais un état des lieux. L'urgence est de détruire ce vieux monte pour en libérer un nouveau libérer du capital et ses parasites. Tous ses parasites.

Voir Gattaz et Pepy en plein février à 3h00 du matin devoir durant 6 jours d'affilés selon le régime de travail qu'ils veulent imposer aux cheminots changer des semelles de freins au fond d'une fosse graisseuse par -10° pour 1400€ net par mois, voila le genre de peine que Canaille le Rouge leur verrai bien infliger.

A ceux qui trouveraient cela inhumain qu'il aillent demander aux cheminots pourquoi le 31 ils seront massivement en grêve.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #cgt, #syndicat, #solidarité, #idéologie, #patronat

Repost 0
Commenter cet article