Quand Bergson ne fait pas rire

Publié le 31 Mars 2016

Quand Bergson ne fait pas rire

Les équipes pédagogiques de la citée scolaire où se trouve le lycée Bergson viennent de publier un communiqué que le Monde (lectorat potentiel oblige ?) a reproduit.

Un texte fort intéressant, où se retrouve un nombre conséquent d'idées que Canaille le Rouge partage et qu'au soir d'une journée de mobilisation plus que réussie il est bon de mettre en perspective avec les exigences que la jeunesse matraquée a gueulé à la face de la Solferinocratie.

La Canaille en a extrait ce paragraphe :

Ce que la vulgarité policière a détruit, c’est la politesse que nous leur apprenons chaque jour, c’est l’amour d’une langue qui sert à comprendre le monde quand les insultes cherchent à le saper. Nous nous rassemblons le 31 mars pour défendre l’école de la République, redire notre indignation face à toute forme de violence,demander des conditions de travail correctes à la cité scolaire Bergson. 25 élèves par classe ? Des lendemains qui chantent ? Utopie sérieuse pour nous. Vaste blague pour ceux qui ont cessé d’y croire.

La riposte des jeuines a été à la heuteur de la bétise aussi rustre qu'aveugle de la répression.

Face à la charge du fauve rose cette réplique qui comme passe de muleta efface celui qui la porte pour que le taureau s'encorne dans la palissade :

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost 0
Commenter cet article