Pas de bleu à l'âme

Publié le 26 Mars 2016

Mademoiselle, Canaille le Rouge

vous l'offre

pour votre droit

à votre Liberté.

Pas de bleu à l'âme

A la Seyne sur mer, il y a trois collèges.

L'un porte le nom du Capitaine de vaisseau Jean L'Herminier – commandant du sous-marin Casabianca et l’un des artisans de l'aide aux maquisards Corses lors de leur combat pour se libérer du fascisme et de ses occupants et kollabo. Jean l'Herminier est de ces antifascistes.

Le second se nomme Wallon, Henri  qui avec Paul Langevin donnera son nom à un projet pédagogique construit dans la clandestinité antifasciste mettant l'enfant et le jeune au centre des préoccupations de la société pour lui permettre de s'épanouir et construire l'avenir de notre société.

Le troisième est le collège Eluard celui qui dès minuit s'imprimant dit, chanta, cria la Liberté et afirma aux trissotins de tous poils, persistant et signant que la terre est bleue comme une orange.

Jeu de bonneteau :

Où se cache la bille un tantinet félée qui se parfume de diriger un de ces collèges en interdisant au nom de sa morale à une gamine de venir avec les cheveux teints en bleu?

"La direction de l’établissement explique à Var-Matin avoir agi par mesure de précaution. pour protéger l'enfant des moqueries" mais également pour éviter “l’effet boule de neige” en terme de tenues et de looks originaux."

Quand Canaille le Rouge avait l'âge de la stroumpfette (qui a décidé de sa couleur comme une grande), il se battait contre les blouses bleux des garçons et roses pour les filles, contre l'interdiction des jupes qui dévoilaient un genou, contre l'interdiction des chaussures "réservées aux sports" dans les couloirs de son collège puis lycée.

L'ordre moral règne à la Seyne sur mer : régionale 2016, votants 55%, Estrosi 51.09, la haine 48.91%.% ne vote pas ou plus.

La direction du collège n'y voit que du bleu.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #liberté, #jeune, #bleu, #censure, #ordre moral, #crétinisme antipédagogique

Repost 0
Commenter cet article