Ouf, on a eu si peur !

Publié le 8 Mars 2016

Un grand schisme ?

Un déchirement ?

Une scission?

Une tendance ?

Un courant ?

NON ; une simple manoeuvre.

Ouf, on a eu si peur !

C'est que vous alliez voir ce que vous alliez voir.

Les millions et plus de signataires de la pétition retenaient leur souffle.

Allait-elle franchir le Rubicon ?

Allait-elle aller lui crêper le chignon ?

Allait-elle la convoquer à Lille pour capitaliser  l'image de Guesde et Jaurès et mettre en débat devant tout le monde le fond de la controverse ?

Et là, la montagne accoucha d'un protozoaire.

Pourquoi cette comparaison biologique Canaille ? 

Unicellulaire, plusieurs noyaux possible, vibratile pour se montrer vivant, se laisse porter par les courants, scissiparité au besoin pour assurer la survie, capacité de s'enkyster pour revenir comme si rien n'était dès que l'environement semble moins hostile.

Certains sont des parasites qui peuvent être dangereux à l'exemple de celui de la maladie du sommeil dont un des foyerc d'infection historique a été identifié au printemps 2012 au Bourget.

Et quel rapport avec la colère ?

Ben...Martine Aubry en colère devant les micro  a déclaré au BN du PS qu'elle ne voulait pas le retrait la Thatcher French Law (loi M. El Khomri in the french official européen language) sur l'organisation du travail, mais... juste des modifications.

«J’ai expliqué à Myriam El Khomri que sa réforme du Code du travail n’améliore pas la compétitivité des entreprises et qu’elle n’accroît pas la protection des salariés, elle est extrêmement dangereuse. Il y a beaucoup de choses à changer, on ne peut pas se contenter de deux ou trois petites modifications». Dixit M. Aubry.

Donc on garde le cap de la compétiivité des entreprises (qui  n'empêche pas les dividendes mais bloque les salaires), entreprises qui se gavent, délocalisent financées par l'argent publics et licencient à tour de bras)  Mais devant la colère qui monte, il faut ravaler la façade.

 

Le bureau National du PS, avec l'accord de la flamande rose   (on attend avec curiosité les explications de Filoche ) vient de décider :

"Sur la guilotine, vous mettez un couteau à scie et des contrepoids plus aérodynamique, une toile cirée sur la planche (plus facile pour le lessivage) , pour le reste on est d'accord".

Et quand on pense qu'il y en a qui vont gober ce discours. 

Et quand on pense que certains la considère (jusque dans certains bureaux de la place du colonel Fabien) comme une alternative crédible à Hollande, un rempard à Macron , une catapulte à éjecter Valls ! 

Au mieux une rose ligne Maginot faite pour servir de pseudo contre feux, être contournée par consentement mutuels, ... et justifier le vote de crédit de guerre contre... le droit social.

A ce niveau là, ce n'est plus de la résignation ni même de la naïveté, au mieux de l'irresponsabilité, mais à coup sûr une active complicité.

Nous attendons la suite des aventures de Martine, la Viviani des Flandres lequel viviani, dirigeant de la SFIO, est entré dans l'histoire en ouvrant la voie à Pétain en faisant fusiller les "déserteurs" qui en l'été 1915 partaient rentrer la moisson.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #PS, #social democratie, #protozoaire

Repost 1
Commenter cet article