Nous sommes venus, nous sommes tous là

Publié le 4 Février 2016

Il devront entendre nos cris

et

musique!

 

Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là
Nous sommes venus, nous sommes tous là

Le ciel faisait la Gueule ; Valls certainement aussi.

Cazeneuve avait installé ces barrières qu'il ne met pas devant la FNSEA.

En face quelques milliers de militants.

Si la restauration sur place avait un air de Kermesse, la colère battait la mesure.

Croisé des camarades qui eux avaient malgré les avertissement fait campagne pour Blummollet en 2012. De ces militants pourtant aguerris qui avaient la rage de s'être laissé berner (et oui quand les Goodyear ont rappelé la venue de Hollande devant l'usine, Canaille le rouge en a vu qui avaient honte mais surtout beaucoup qui aujourd'hui avaient la rage au bout des poings et des chaussures).

Il faut rendre cette rage rouge incandescente, contagieuse et tenir.

Chose inhabituelle à Paname, la sono était de qualité : on comprennait les discours et la musique audible.

Et une belle ambiance 

♫ on ne lâche rien ; on ne lâche rien...♫

Aujourd'hui, c'était 

♫en groupe en ligue en procession

pas loin d' Charonne à d'la Nation

Nous sommes de ceux qui manifestent.

Et nos voix qui disent non

accompagnent nos pieds qui vont

un jour, bien  vous botter les fesses♫

 

 

Nous sommes venus, nous sommes tous là

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #lutte de classe, #cgt, #manif, #Liberté, #libertés

Repost 1
Commenter cet article