Tête d'icone et autres costumes

Publié le 28 Janvier 2016

l'art d'arranger les biographies

l'injustice de classe

l'injustice de classe

l'injustice de classe et sa ministre  

Parce que quand même, qui va prendre le temps de rappeler que la partante est tout sauf une Louise Michel, pas même Olympe de Gouge ni une disciple de Simone Weil versus 1936 ou de Simone Veil versus 1975.

Progressiste du sociétal, réactionnaire du social, cela la résume assez bien.

Du soutien au Balladur de 93, puis pour cohabiter avec Tapie en 95, se ballader avec jospin, retour chez  ces radis si rouge à l'extérieur pour masquer le blanc creux à  l'intérieur; re-Tapie qui à son tour renvoie l'ascenseur en 2002. Depuis 25 ans elle est toujours près de l'assiette au beurre. 

Dénoncer les attaques racistes qu'elle a du essuyer n'interdit pas de dire sa réelle personalité qui ne la met aucunement à  l'abris de reproche, même sur ce terrain là :  En 2007, à propos de la "minorisation du nombre de Guyanais en Guyane", elle déclare : « Nous sommes à un tournant identitaire. Les Guyanais de souche sont devenus minoritaires sur leur propre terre».

"XXX de souche", "identitaire", "propre terre" (souligné par Canaille le Rouge)  ça ne vous rappelle rien de nauséabond quand proféré par d'autres ? Faut-il sélectionner dans l'abjection? 

Son silence face  la répression de classe que non seulement elle n'a pas condamnée ni n'a même pris de distance avec elle mais a activement cautionné et dernièrement instrumentalisée suffit à dire combien elle ne mérite aucune louange, bien au contraire.

Comme le dit de façon posée le syndicat de la magistrature : "sous son ministère, tandis que les réformes progressistes étaient enterrées, les mesures attentatoires aux libertés ont prospéré." 

En une phrase tout est dit et ce qui traverse cette page montre la capacité à piloter des dérives opportunistes voire réactionnaires qui dessinent et éclairent ainsi le personnage.

 

 

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #justice, #politique, #lutte de classe, #répression

Repost 1
Commenter cet article

jean-marie Défossé 29/01/2016 21:07

... "Pointer les marionnettes en ne regardant pas ceux...."
La Canaille , tu pointes autant que moi en focalisant l'attention sur une Christiane Taubira , laquelle est EGALEMENT une marionnette manipulée par le Système , tout comme un Stéphane Bern et compagnie , comme le sont également un Manuel Valls et un François Hollande .
Non , ce n'est pas pour autant que je vais me mettre à aduler Christiane Taubira , mais je tiens compte surtout de sa raisonnable démission et de plus , je n'oublie pas que la plupart de ses décisions passées , bonnes ou très mauvaises , ne lui appartenaient pas et venaient de plus haut , de toujours plus haut dans la hiérarchie des pouvoirs politiques qui régissent notre pays et notre Occident .
On a des points de vue divergents sur cette question mais peu importe si on s'accorde toujours sur l'ESSENTIEL qui est ailleurs .
Salutations communistes

jean-marie Défossé 29/01/2016 09:11

Peut-être as-tu raison , mais c'est pas sûr . L'avenir nous le dira .
Il y a dans notre paysage français , des Stéphane Bern qui sont plus redoutables pour notre avenir qu'une Christiane Taubira .

Canaille Lerouge 29/01/2016 12:19

Bern aussi réac qu'il soit n'a pas eu et n'a pas usé du pouvoir de mettre en prison des syndicalistes, pas usé du pouvoir de faire quasi absoudre des patrons criminels (Bouygues, Saft et combien d'autres). Taubira si. Pointer les marionnettes en ne regardant pas ceux qui les manipulent est sources de déconvenues
Le piège de l'affectif ou du sentimental déjoué regarder toujours le fond des actes qui révèlent les pensées et là Taubira est du même cru que tous les autres, avec un prime l'épisode Tapie qui ne la rend pas reluisante.

jean-marie Défossé 29/01/2016 06:50

Je te trouve bien dur La Canaille avec cette femme ; laquelle par sa démission , peut-être tardive je te l'accorde , a au moins eu le COURAGE de se remettre en question , et en conséquence , de quitter ce qui lui paraissait être un gouvernement de plus en plus fantoche faisant fausse-route et aux antipodes des valeurs républicaines et laïques .
Qu'elle ait fait des erreurs , sans aucun doute ! Mais qui n'en a pas fait ? Moi le premier à mon simple niveau ! A savoir pour Christiane Taubira que toutes les décisions politiques sont sous l'égide et sous le contrôle d'un Premier Ministre bien plus proche des valeurs monarchiques et chrétiennes que des valeurs républicaines et laïques .
Toi comme moi , et sans avoir l'épée de Damoclès d'une certaine solidarité gouvernementale , ni même sa couleur de peau lui ayant valu d'essuyer de nombreux quolibets de ses "confrères" parlementaires , n'avons-nous pas fait nous-mêmes des erreurs ? L'essentiel étant je pense de les reconnaître et de les corriger au nom de l'intérêt général .
Loin de mes convictions personnelles, lesquelles sont à des années-lumière de ce Nouvel Ordre Mondial qu'on tente de nous servir sur un plateau aux couleurs "socialistes" , je préfère la personnalité d'une Christiane Taubira avec ses "imperfections" de parcours politique , qu'une "respectable" Ségolène Royale ou toutes autres présomptueuses et sulfureuses carriéristes du même acabit que cette dernière .

Canaille Lerouge 29/01/2016 07:10

Elle n'a pas fait d'erreur, elle a toute sa carrière fait le choix de l'accompagnement des reculs sociaux masqué par un paravent sociétal qui certes ne manque pas de d'attraits, mais des palissades neuves et lumineuses qui masquent un chantier de démolitions. Un peu comme des décors de cinéma : plus c'est rutilant, plus c'est précaire et là elle sait bien orienter les projecteurs.