Gag !!! enfin pas tant que cela.

Publié le 29 Janvier 2016

Chou comme pinson en habit vert

Finkielkraut dans ses oeuvres.

C'est tendance...

mais laquelle ?

alter ego de BHL, le nouveau presse livre des quais de Seine en d'Artagan .

alter ego de BHL, le nouveau presse livre des quais de Seine en d'Artagan .

Rescapé par revirement des hordes maoïstes, de retour de sa longue marche boulevard St Germain, devenu soutien de l'agression israelienne lors de la guerre du Kippour, la météore politique Finkielkraut au bout de sa traversée d'est en ouest du firmament idéologique devient une super nova verte à dorure ; les astrophysiciens savent mesurer cette période d'enflure avant l'implosion.

Exotisme quasi truculent, lui le fils de pourchassé par l'antisémitisme nazi, pour avoir droit à poser son cul à coté de Giscard, aura du faire l'éloge d'un condamné à quinze ans de travaux forcés pour collaboration avec l'occupant, condamné qui sera déchu de sa nationalité dans sa Belgique natale et trouvera réfuge en France, un immortel du nom de Félicien Marceau ;  rien à voir avec le sacré de Ferrat ni avec celui de la Révolution française mais peu être que naïfs, le garde rouge de Berkeley et de polytechnique, n'avait pas saisi les subtiilités.

L'académicien Pierre Emmanuel, Résistant, poete et journaliste à Témoignage chrétien,  à l'annonce de cette élection avait tiré sa révérence et refusé de remettre les pieds dans ce pré-cénotaphe guindé de la réaction du quai Conti.

Aragon, qui se vit ostracisé par l'aréopage réactionnaire malgré quelques appuis courageux avait dit un jour que c'est avec les jeunes sots qu'on fait les vieux cons.

Félicitons Finkelkraut d'avoir consciement permis de donner un éclairage concret à cette théorie à la permanence lumineuse.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #académie

Repost 0
Commenter cet article

ALINE 29/01/2016 18:04

Jury aussi douteux que celui du procès de cette femme battue devenue meurtrière de son tortionnaire. Aline