A propos de Renault ; la roue de leur fortune :

Publié le 18 Janvier 2016

Des pollutions

diverses et variées

dont les causes sont liées :

Jour de grève chez Renault 1968

Jour de grève chez Renault 1968

 

La roue de leur fortune :

Marketing pour augmenter les ventes pour faire monter le chiffre d'affaire qui fait gonfler les profits qui abondent les dividendes qui dopent le cours de l'action qui ont besoin pour cela de vendre et donc d'un "bon" marketing qui…

On reprend ?

Non cela semble clair.

Par contre personne qui ne revient sur le fait que si Renault n'était pas un ilot de socialisme dans la tempête capitaliste, la RNUR (régie nationale des usines Renault et pour cela propriété publique et collective du pays était relativement à l'abris des variations de pressions exercées par les marchés financiers, non seulement elle versait des salaires qui faisaient référence à la convention collective de la métallurgie, mais elle participait à l'essor économique et industriels de la France. Aujourd'hui, les +3,3% de vente annoncé vont directement dans la poche des actionnaires (certes encore l'état mais la chute du cours de bourse qui tombe opportunément pour accélérer la recomposition voulu par Carlos Ghosn qui travaille depuis années à faire que Renault disparaisse ou quitte la France.

Il bénéficie pour cela dès avant même son arrivée de complicité politiques économiques et industrielles au sein de la partie bien repérée de la réaction française, mais pas que (bien repérée) :

Relevons que l'un des actes majeurs du francisqué de Vichy lors de son passage à l'Elysée sera d'organiser la privatisation de la nationalisation de la Résistance sans que l'un et l'autre de ces deux points d'histoire n'aient conduit à ce que cela conduise, parce que francisqué ou (et) attentatoire à l'image du pays, à être défrancisé tel que François le Blummollet et LaValls veulent l'imposer aujourd'hui. Pire, pour ces faits de déshonneurs, on (ses chantres, pas La Canaille) lui a déroulé boulevards et avenues à son nom, dédié bâtiments publics jusqu'à la Bibliothèque Nationale qui voit les trésors de l'intelligence humaine mis sous la protection patronymique d'un homme qui a mis la sienne (grande, c'est indéniable) au service des causes qui vont à l'encontre des besoins sociaux et culturels du pays.

Donc Renault ce pilier de l'écologie de la COP 21, pris la main dans le pot d'échappement non pas à frauder (chez ces gens-là, monsieur on ne fraude pas on ne prend que ces libertés avec… la loi qui se veut inflexible pour les salariés qui en se défendant défendent l'intérêt et la souveraineté économique et politique du pays (les machines de Goodyear partent en Pologne, les savoir-faire et profits de Renault par de multiple méandres se retrouveront à la corbeille à Tokyo), Renault donc se comporterait comme le premier Volkswagen venu.

Et comme il faut un coupable, on l'a trouvé : L'histoire regorge d'exemple depuis la bataille des Lombards contre les Hérules :

Or donc leur roi, plein de confiance en leur courage, s'était mis à table ainsi que nous l'avons dit, et pendant qu'il s'y amusait il ordonna à un des siens de monter sur un arbre et de lui annoncer au plutôt la victoire des Hérules, le menaçant de lui faire couper la tête s'il osait lui annoncer, que l'armée des Hérules fut mise en fuite.

La CGT a fait savoir que l'état-major de RSA (pas le revenu de solidarité active mais Renault Société Anonyme) était en délicatesse avec les lois anti-pollution. Ce ne sont pas les indélicats qui sont stigmatisés... mais la CGT.

A ce jeux le patron de FO a cru devoir prendre la tête de la croisade (Il est vrai que FO lors de la privatisation n'avait pas été remarqué comme ardent défenseur des garanties des salariés et de l'entreprise publique. Il y a peut-être un codicille à la liquidation de l'héritage ?).

Le Capitalisme est prédateur, il vit entouré de charognard. S'il fallait (et il faut tant que la conviction n'est pas établie remettre l'ouvrage sur le métier) quelques arguments de plus, Canaille le Rouge vous livre ceux-là. A vous d'en faire l'usage nécessaire.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Renault, #casse, #fraude, #privatisation, #PS

Repost 0
Commenter cet article