8 mai il y a 73 ans l''anniversaire de la capitulation des armées nazies

Publié le 8 Mai 2017

L'actualité ne dispense pas

de prendre le temps indispensable

pour préparer l'avenir

en connaissant son passée

8 mai  il y a 73 ans l''anniversaire de la capitulation des armées nazies

comment le 27 de 43

 a participé

à la victoire du 8 de 45

Canaille le Rouge ne sera pas le dernier à se réjouir de voir la presse parler, célébrer commémorer le 8 mai qui n'est pas un armistice (arrêt des combats) mais bien la capitulation sans conditions des armées nazies qui marque la victoire des peuples contre la barbarie ?

Pour autant, du point de vue de l'histoire et de la mémoire, la satisfaction n 'est pas totale: cette capitulation imposée par le rassemblement des peuples s'est construite dans le combat et le sacrifice de millions de femmes et d'hommes. 

Dans notre pays, cela renvoie de façon incontournable à un processus qui s'est construit dès l'été 40.

Appels, tracts, journaux clandestins, premières manifestations malgré la répression, initiatives individuelles qui se rencontrent se fédèrent par affinités choix conscience. Bref, une onde qui va depuis ses premiers balbutiements à la déferlante de l'insurrection populaire avoir ce magnifique nom générique : Résistance.

Quatre années de lutte où ceux qui seront dirigeants des combats en 44 le seront que parce que leur prédécesseur seront tombés assassinés, déportés internés par la connivence d'un régime dont le MEDEF d'avant-guerre fournira le ministre de l'Intérieur dressant les listes des rouges -communistes, syndicalistes- à fusiller.

Ces cinq ans de combats, de solidarités et d'entraides seront suivis de soixante-dix années de batailles politiques pour imposer que le 27 mai, date la première réunion en 1943 de ce qui était le Conseil de la Résistance soit reconnu date commémorative nationale. Pour la première fois de par la loi, seule promesse de campagne tenue par Blummollet, cette commémoration aura lieu. Faut-il bouder ?

Et en ce 8 mai personne qui ne prend date et montre comment c'est construit ce 8 mai 45 dont le 27 mai 43 aura été un des maillons essentiels traduisant l'unité de la Résistance intérieure des forces antifascistes décidées à chasser l'occupant et à châtier ses collaborateurs, à réinstaller la République. C'est là que commence le CNR. Le mouvement populaire, le mouvement syndical doivent s'en emparer.

La Journée Nationale de la Résistance fixée au 27 mai est la seule date officielle avec le quatorze juillet qui inscrive ce fait incontournable : ce sont les peuples qui font l'histoire et pas ceux qui s'arrogent le droit de parler en son nom.

N'est-il pas aussi urgent qu'indispensable de le rappeler ?

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #histoire, #République, #Résistance, #mouvement populaire

Repost 0
Commenter cet article